27 septembre 2009

Pittsburg: un nouveau G?

Quelle belle annonce à Pittsburg! On n’en attendait pas moins: désormais la plupart des questions économiques seront traitées dans cette enceinte plutôt que celle du G8! C’est vrai qu’avec son surnom de « club des riches » ça commençait à faire pas très démocratiques, les petites messes basses entre nous… Alors discutons de cela entre tous, le G20. Première démonstration de cette pratique de partage: on discute des traders, des bonus, des règles de bonne conduite financière, de la fraude fiscale et des paradis fiscaux. Autant dire que ça intéresse beaucoup les plus pauvres! Le bonus des traders, c’est justement leur souci numéro un…

Bien sûr, on pourrait aborder les questions du cours des matières premières, des transferts de technologies, des mesures protectionnistes… Mais, ça, c’est du détail. La priorité, quand on est à vingt pays, c’est de savoir combien notre voisin trader va s’en mettre dans les poches. On ne sait jamais, ça pourrait gravement compromettre l’économie mondiale! Passons sur l’intérêt et l’impact des décisions molles prises dans ce secteur, sur les nombreux articles qu’on peut glaner dans les journaux et qui soulignent que, même dans leur champ d’action privilégié, à savoir les finances, les pays riches n’ont pas vraiment réussi à pondre un œuf…

En tous cas, avec ce sommet, on a compris quelque chose: si les problèmes sont certes débattus à 20, on sait néanmoins dès à présent qui maîtrise l’ordre du jour: discuter tous ensemble d’accord, mais pas de n’importe quoi! On ouvre la porte du sommet mais on coupe le micro, pas de trublions, pas de sujets qui fâchent. Si la démocratie c’est ça, je commence à présent à comprendre bien des choses.

Posté par todoro à 23:50 - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur Pittsburg: un nouveau G?

    Question de méthode

    Woody Allen (Alien ?) l'a fort bien dit : "La dictature, c'est ferme ta gueule et la démocratie, c'est cause toujours"...
    Quant au point G, il représente dans la sexualité féminine un endroit mystérieux et pas très facile à atteindre. Que penser alors du point G20 dans l'ordre (ou plutôt le désordre) économique mondial ?

    Posté par SOS Croquettes, 28 septembre 2009 à 17:00 | | Répondre
Nouveau commentaire